partir
  chercher
  douter  
subir  
réfléchir
 
pleurer
 
avancer
s'émerveiller
marcher
  découvrir
  méditer  
partager  
rencontrer
 
prier
 
penser
 
souffrir
Lorsqu'on marche de six à huit heures chaque jour, les idées fleurissent, des plus sérieuses aux plus légères. Malheureusement, le soir, il n'en reste que quelques-unes; la plupart ont été abandonnées au bord du sentier. Mais c'est mieux ainsi, car ce sont sans doute toutes ces pensées perdues qui donnent une âme au chemin qui conduit vers Compostelle.
Photos: Stéphanie, Zammy et JPA
visiteurs
Résolution 800 x 600
Emotions en chemin
Albums photos
Modestes conseils
Mes liens
M'écrire